L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) est devenue une exigence primordiale pour tous les sites web. Ce n’est plus facultatif comme auparavant.

Lorsque l’on est conscient de l’importance du référencement naturel dans une stratégie d’acquisition de clients, et que l’on connaît tous les critères qui permettent de composer un bon site internet, travailler son SEO est une évidence. Toutes les équipes marketing doivent comprendre les enjeux économiques de l’organique pour un site web.

Avec l’expérience que nous avons, nous sommes conscients que peu importe la taille de l’entreprise, les budgets pour le référencement souvent assez bas. 

Parce que la création d’un site internet, et toutes les optimisations qui peuvent intervenir par la suite sont relativement élevées, il n’en reste généralement pas assez pour la partie SEO.

Alors si vous n’avez pas les budgets pour travailler avec une agence sur votre référencement ou même confier l’optimisation SEO à un freelance, voici une liste des points à surveiller sur votre site web dès maintenant.

Il y a une distinction essentielle à prendre en compte dans votre analyse. Les éléments internes sont ceux qui concernent directement le site en lui-même, et les éléments externes qui sont des facteurs autres que ceux qui concernent le site (liens entrants, qualité des liens, etc.). 

Audit SEO technique

Avant de faire un focus sur les contenus et les mots-clés que vous souhaitez faire ressortir dans Google, vous devez être certain que votre site puisse être indexé et parcouru par les robots.

Plateformes d’analyse gratuites

Commencez par vous assurer que vous avez Google Search Console, Bing Webmaster Tools, Google Analytics, et Google Tag Manager d’installés sur votre site web.

Tous ces outils fournissent des données qui vous seront très utiles pour prendre des décisions tout le long du processus.

Plan du site au format XML

Il s’agit d’une table des matières de tout votre site internet. Le fichier nommé sitemap.xml est un moyen moderne pour soumettre vos pages aux différents moteurs de recherche.

La plupart des plateformes et CMS l’intègre nativement ou offre des extensions qui génèrent un sitemap dynamique toujours en lien avec les pages de votre site. 

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours en générer un sitemap statique gratuitement grâce à des outils en ligne, vous devrez simplement le mettre à jour chaque fois que vous ajoutez ou supprimez des pages.

Robots.txt

Ce fichier indique des instructions aux moteurs de recherche sur quelles pages ou parties du site les robots ne doivent pas passer. 

Sans aucune intervention de votre part, par défaut, les moteurs de recherche examineront tout le contenu qu’ils peuvent trouver sur toutes vos pages.

Si vous souhaitez masquer simplement quelques pages, vérifiez que votre fichier :

  • soit rempli avec les bons termes et précis ;
  • soit valide par Google Search Console et Bing Webmaster Tools ;
  • ne bloque pas certaines parties du site involontairement.

Ce fichier est très utile lorsque vous souhaitez travailler sur un site en construction et que vous ne souhaitez pas qu’il ressorte dans les résultats de recherche (SERP). Nous l’utilisons chaque fois que nous développons un site pour un client par exemple. 

Noms de domaines

Si vous avez plusieurs noms de domaines, assurez-vous de fixer un objectif derrière chacun. Si vous n’en faites rien, c’est aussi très bien. 

Si vos domaines redirigent vers votre site web principal, vous devez être prudent avec les cas de duplicate content, cela peut causer des torts au référencement de votre site principal.

Si votre site comporte du contenu dupliqué, Google prendra simplement en compte la première version qui était apparue sur internet.

Architecture du site

La hiérarchisation des pages dans une navigation claire et compréhensible est favorable pour le référencement.

Cela profitera aux utilisateurs et aux moteurs de recherche, et présentera des sujets et du contenu organisés.

Définir la structure de vos répertoires et les URL qui correspondent permet de suivre plus efficacement les objectifs.

La structure de votre site est une excellente base pour savoir canaliser l’attention de vos visiteurs, et simplifier le travail des robots d’indexations. 

Temps de chargement

Depuis quelques années, le temps de chargement est un élément clé dans les facteurs de positionnement. 

Le plus important pour cette partie est de faire un point sur l’ensemble des éléments qui ralentissent le temps de chargement de votre site. 

Tentez d’optimiser au maximum vos requêtes JavaScript, allégez le poids de votre code sur l’ensemble de vos pages et mettez un maximum de fichiers en cache.

De nombreux outils en ligne vous permettront de construire un audit SEO pertinent. Il ne vous reste plus qu’à identifier des outils capables de vérifier chaque point présent dans cet article. 🙂

Mobile friendly

Inutile de faire un rappel sur l’intérêt d’avoir un site fonctionnel pour les mobiles compte tenu du nombre de smartphones vendus dans le monde. 

Mais ce n’est pas seulement une question d’expérience, car la principale raison qui justifie l’intérêt d’avoir un site mobile friendly est l’impact positif sur le référencement de vos pages.

Vérifiez la compatibilité de votre site internet avec des outils comme Google Mobile-friendly par exemple. Assurez-vous que l’expérience reste agréable, et que vos utilisateurs arrivent à l’utiliser sur tous les supports.

Erreurs 404

N’oubliez pas de créer une page 404 personnalisée et d’y mettre des informations utiles. Vous ne voulez pas perdre un visiteur sur votre site en ayant une erreur de navigateur par défaut.

Vous devriez créer une page 404 qui comprend des liens utiles, une navigation, une fonctionnalité de recherche de site et des options de contact.

SSL

Tout comme les besoins en matière de temps de chargement, il est important d’avoir un site sécurisé. Si votre site internet n’est pas sous SSL, vous pouvez perdre des utilisateurs avant même qu’ils n’accèdent à votre site lorsqu’ils voient un avertissement de sécurité dans Chrome ou d’autres navigateurs.

Extensions

Si vous utilisez un système de gestion de contenu (CMS), il y a de fortes chances que vous utilisiez déjà des extensions en lesquelles vous avez confiance. La plupart des plateformes ont des outils que vous pouvez ajouter à votre site.

Qu’il s’agisse d’extensions WordPress ou d’autres plugins pour Prestashop, Drupal, Magento, etc., vous devriez surveiller l’impact que celles-ci peuvent avoir sur votre code, votre temps de chargement et votre référencement.

Audit SEO on-page (interne)

audit-seo

La plupart des gens ont tendance à penser aux facteurs internes (par exemple, mots-clés, contenu, balises de titre) chaque fois que le référencement est mentionné. Cependant, l’époque de l’optimisation d’une seule partie des pages est révolue.

Les moteurs de recherche se soucient bien plus du contexte que des mots-clés, ne soyez pas tenté de simplement mettre à jour les métabalises ou le corps du texte et de passer à autre chose.

Mots-clés et sujets

Avant de pouvoir vraiment vous concentrer sur le contenu, vous devez savoir comment vous souhaitez le rédiger. Si vous n’avez pas fait de recherche par mots-clés ou de recherche plus large sur votre audience, vous devriez faire une pause et prendre le temps d’apprendre quels sujets votre public utilisera pour trouver votre site internet.

Vous devez utiliser des outils pour découvrir les termes, phrases et sujets qui correspondent à ce que votre entreprise fait. À partir de là, vous pouvez approfondir vos recherches aux mots individuels afin de les appliquer à l’architecture du site.

Fondamentalement, vous devez connaître les mots-clés qui comptent, les mettre en correspondance avec votre contenu, puis commencer à travailler sur le reste des autres facteurs on-page.

Le contenu

Le contenu est nécessaire pour montrer la pertinence de votre entreprise sur son marché.

Si vous avez peu de mots-clés, il est difficile de rivaliser avec des sites qui sont pleins de contenu. Plus de contenu n’est pas toujours mieux, car une qualité élevée vaut certainement mieux qu’une grande quantité. Mais, si vous pouvez réaliser les deux, vous serez encore meilleur.

Un contenu riche rédigé pour les utilisateurs et qui fournit les bonnes réponses est apprécié par les moteurs de recherche. Ne soyez pas tenté d’utiliser des tactiques dépassées qui nuiront à l’expérience de l’utilisateur et vous mettront en danger avec les moteurs de recherche.

URL

C’est le premier élément d’une page qui est parfois négligé. Les moteurs de recherche peuvent indexer des URL hideuses, ils acceptent ce qu’on leur donne.

Cependant, l’URL est une occasion de présenter une structure propre qui inclut des mots-clés et un contexte quant à l’objet de la page. Ne manquez pas cette occasion de personnaliser les chemins URL.

Titre de la page

Encore une fois, la balise title seule ne fera pas grand-chose pour vous. Cependant, vous devez avoir une balise pertinente et unique pour chaque page.

Tenez compte des meilleures pratiques en matière de longueur et utilisez vos mots-clés les plus pertinents pour le sujet de la page.

Métadescription

Comme la balise title, nous avons besoin d’une métadescription personnalisée et pertinente pour chaque page. Qu’elle soit statique ou dynamique, assurez-vous qu’elle est utile pour l’utilisateur, qu’elle contient des mots-clés pertinents et qu’il aide à créer un contexte avec la balise title.

Rubriques

Le titre ou les balises « H » sont débattus en importance pour le référencement. Encore une fois, il ne faut pas se concentrer sur un seul élément, mais sur la façon dont tous les éléments fonctionnent ensemble pour favoriser le référencement.

Si vous pouvez utiliser des balises d’en-tête, faites-le de manière organisée et assurez-vous qu’elles utilisent des mots-clés pertinents. Essayez d’utiliser une seule balise H1 et faites en sorte que ce soit la première.

Corps de texte

Alors qu’une grande partie de l’ancienne école se concentre sur l’indexation sémantique latente, la densité des mots-clés et les formules pour savoir combien de fois les mots doivent apparaître dans une page sont obsolètes, vous ne pouvez pas ignorer le fait que le corps de texte représente souvent le plus important bloc de contenu indexable.

N’oubliez pas d’inclure vos mots-clés dans le corps du texte. Cependant, ne soyez pas obsédé par l’utilisation d’un mot-clé 37 fois. Faites ce qui est naturel et concentrez-vous sur la qualité du contenu.

Attributs Alt de l’image

L’un des plus gros signaux d’alarme que j’obtiens dans les résultats des outils d’accessibilité et de rapports de vérification sur page est l’absence de texte alternatif. 

Le texte alternatif est utile pour que les moteurs de recherche comprennent ce qu’est une image. C’est une autre occasion de travailler des mots-clés dans une page.

Données structurées

Bien qu’il ne s’agisse pas nécessairement d’un facteur de classement direct, le balisage de Schema.org va droit au cœur du contexte de construction.

Le balisage des données structurées permet d’indiquer aux moteurs de recherche de nouvelles informations sur vos contenus comme la catégorie, l’auteur et la date de publication.

Si vous n’avez pas la possibilité de les configurer simplement avec votre CMS, vous pouvez le faire manuellement en bas de chaque article par exemple.

Audit SEO off-page (externe)

Les facteurs externes sont des éléments que vous ne pouvez pas contrôler sur votre site internet.

Les facteurs sur la page influencent la pertinence et la confiance de votre contenu pour les moteurs de recherche. Les facteurs externes influencent votre statut d’autorité et valident votre site en tant qu’experts en la matière.

Backlinks

Les liens entrants vers votre site internet à partir de sites web crédibles et faisant autorité jouent un rôle énorme dans le référencement.

Il y a beaucoup de choses à dire sur la création d’un contenu vers lequel les gens veulent naturellement créer des liens. Pour compléter votre stratégie de  contenu, il n’y a pas de mal à chercher d’excellentes sources de liens de qualité par le biais de relations naturelles, de l’accréditation et de sources de trafic possibles dans votre industrie.

Vous devez concentrer vos efforts sur des sources de qualité qui sont pertinentes pour votre audience – et ne payez jamais pour un lien qui viole les directives respectives des moteurs de recherche.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent également améliorer votre référencement (et vos autres efforts marketing), même si cela n’aura pas d’impact direct sur votre positionnement.

Veiller à ce que votre site internet soit relié à vos propres comptes des réseaux sociaux et vice versa est une première étape importante.

Au-delà de cela, vous devez vous assurer que votre niveau d’engagement est comparable à celui de vos pairs. C’est une échelle relative, mais en comprenant ce que font vos concurrents, vous êtes certain d’utiliser les réseaux sociaux de la bonne manière pour votre référencement.

Conclusion de l’audit SEO

L’optimisation de votre site web n’est ni rapide, ni facile, ni ponctuelle. Mais il faut bien commencer quelque part.

Si vous pouvez maîtriser votre référencement sur la partie technique et l’optimisation on-page, mais aussi influencer les bons facteurs externes, vous gagnerez plus de places que tous concurrents.