Jonathan

2 mars 2020 9 minutes

Nous publions cet article en cette période afin de vous donner suffisamment d’information pour comprendre la différence entre Google Tag Manager (GTM) et Google Analytics (GA), et l’impact que ces outils auront sur votre gestion des données.

Qu’est-ce que Google Analytics ?

Google Analytics est un outil qui permet d’obtenir un ensemble d’informations utiles pour comprendre plusieurs briques importantes sur le support que vous souhaitez suivre. Si c’est un site internet, vous aurez des informations sur :

  • Votre audience : les données démographiques, les données géographiques, la part du mobile sur le trafic, les technologies utilisées, les centres d’intérêt, les utilisateurs actifs, etc.
  • L’acquisition : les canaux d’acquisition de votre site, une connexion avec le compte Google Ads, Google Search Console, les différentes campagnes avec les UTM, etc.
  • Le comportement : les pages visitées, le temps de chargement, les termes de recherche du site, les événements comptabilisés, une connexion avec Adsense et Google Optimize, etc.
  • Les conversions : tous vos objectifs avec un détail précis des parcours, la partie e-commerce avec des funnels et des calculs utiles, la partie multicanal qui permet de mieux comprendre l’impact des uns et des autres (comme les réseaux sociaux).

Toutes les données recueillies vous permettent d’obtenir une visibilité globale de vos visiteurs et de comprendre assez grossièrement ce qui fonctionne ou non dès lors que vous êtes en mesure de trouver les bonnes données par vous-même.

Pour installer GA, vous devez installer une snippet de code JavaScript qui est fourni durant le processus de création d’un compte Google Analytics. Il doit être visible sur toutes les pages, dans la section <head> de vos pages. Lorsqu’un utilisateur interagit avec le site web, la balise du tracking GA envoie des informations pertinentes dans votre solution Google Analytics.

Très simple à mettre en place si vous gérez votre code vous-même, c’est aussi le cas si vous utilisez un CMS comme WordPress ou Prestashop puisqu’il existe des modules. Beaucoup s’arrêtent à l’étape de Google Analytics, alors qu’il est possible d’aller bien plus loin avec Google Tag Manager.

Qu’est-ce que Google Tag Manager ?

Google Tag Manager est un outil qui permet de gérer et déployer des balises sur votre site web (ou application mobile) sans avoir à modifier le code. Il devient donc très simple d’ajouter des codes de tracking si vous utilisez plusieurs outils d’analyse d’audience et de suivi des performances qui vous demandent d’installer des Pixels.

Mettre à jour ses balises devient très simple avec GTM, et cela permet d’éviter d’innombrables requêtes sur votre site = ce qui impacte directement votre temps de chargement.

Voici un exemple du fonctionnement de Google Tag Manager : un utilisateur arrive sur la page “tarifs” de votre site, vous envoyez un objectif dans Google Analytics et vous envoyez ensuite une balise dans Facebook pour suivre ces personnes avec du retargeting intelligent

Avec GTM, vous pouvez faire cela très simplement grâce aux déclencheurs (règles qui permettent d’activer des balises) et aux balises que vous implémentez (qui renvoient des informations vers vos outils).

Le principal avantage de Google Analytics

GA est une solution très simple à mettre en place, contrairement à Google Tag Manager qui demandera plus d’efforts et plus de temps. Google Analytics ne nécessite aucune connaissance technique pour être mis en œuvre.

Dans la plupart des scénarios, vous pouvez simplement copier / coller le code fourni par Google dans le code de votre site web. Les CMS (Content Management System) le feront pour vous grâce à des modules, ou encore sur Shopify, l’ajout est natif.

Avoir Google Analytics d’installé sur son site est la première brique essentielle, mais insuffisante d’un bon tracking. Et c’est pour cette raison que vous devrez aller plus loin avec Google Tag Manager.

Google Tag Manager : ses avantages

Réduit la dépendance envers le service technique

Le plus grand avantage de Google Tag Manager est qu’il permet à des personnes novices en développement web de mettre en place des balises de tracking complexes sans avoir à faire appel à des développeurs.

Les développeurs sont généralement occupés sur d’autres projets plus intéressants pour eux que le balisage d’un site. Google Tag Manager vous aide ainsi à éviter de modifier le code source, et vous pouvez rapidement ajouter ou modifier des balises.

C’est un avantage considérable quand, par exemple, vous n’avez besoin d’utiliser une balise pour collecter des données durant une très courte période. Sans Google Tag Manager, il y a de fortes chances que la configuration des balises prenne plus de temps qu’elle n’en prendrait en réalité.

La plupart des entreprises peuvent bénéficier de son utilisation

Toute entreprise, peu importe sa taille, son nombre d’employés ou son activité, peut bénéficier de Google Tag Manager. L’outil de Google facilite grandement l’ajout et la modification de balises sans l’aide d’un développeur, il est idéal pour les petites entreprises sans grands moyens qui ont souvent un accès limité au soutien technique.

Et puisque les sites plus importants peuvent facilement utiliser des dizaines de balises, Google Tag Manager permet de faciliter cette gestion du tracking et améliore la vitesse du site. Il est fréquent qu’un prestataire vous installe un Tag Manager avant de commencer une mission d’accompagnement marketing par exemple.

Favorise le temps de chargement du site internet

Un problème avec les balises de suivi traditionnelles est que si elles se déclenchent en même temps, elles peuvent ralentir la vitesse du site. Lorsque les balises se déclenchent parallèlement, le fait qu’une balise soit lente à se charger ralentit toutes les autres balises qui l’attendent.

Plus un site prend de temps à charger, plus il est probable que les gens quittent le site en question. Les balises dans Google Tag Manager se chargent par défaut de manière désynchronisée et indépendante, ce qui signifie que chaque balise peut se déclencher à tout moment.

Si vous avez besoin de contrôler l’ordre dans lequel vos balises sont lancées, vous pouvez le faire grâce à la fonctionnalité de séquencement des balises et de priorités de lancement disponibles dans Google Tag Manager.

Google Tag Manager : l’inconvénient

Cela nécessite une certaine mise en œuvre technique

Bien que le GTM aide à réduire la dépendance envers les développeurs, elle n’est pas totalement éliminée. Vous aurez toujours besoin de quelqu’un pour ajouter le code du conteneur à chaque page web au minimum et au bon endroit.

Alors que Google Tag Manager a beaucoup de modèles de balises à choisir parmi lesquels il est assez simple pour un non-développeur de travailler, des balises personnalisées plus complexes nécessiteront probablement l’aide de quelqu’un qui comprend vraiment le code du site.

Si vous avez des balises existantes qui ont été ajoutées manuellement au code source de votre site, il faudra d’abord les supprimer afin d’éviter de vous retrouver avec des données en double, ce qui pourrait fausser tous les résultats.

Pourquoi choisir d’implémenter GTM en plus de GA ?

Ce qu’il faut bien comprendre que GA est une solution qui peut fonctionner seule ! Contrairement à GTM, qui sans les balises n’aura aucun sens. GA s’intègre dans GTM et permet d’obtenir les mêmes données qu’une intégration dans le code. Vous irez simplement plus loin grâce à GTM et tous les éléments que vous pouvez créer.

Gagnez en vitesse d’implémentation

Google Tag Manager accélère vos nombreux processus marketing et vous permet de faire des tests beaucoup plus rapidement. Les changements et les nouvelles balises peuvent être effectués en quelques minutes et la plupart ne nécessitent pas de modifications sur le site.

Renforcez la sécurité de votre site

Les deux grandes préoccupations concernant la maintenance d’un site web sont généralement la sécurité et la possibilité de bug. Soyez rassuré, Google Tag Manager ne fera pas planter votre site web, et n’ouvrira pas de portes aux possibles hackers.

Vous devrez toujours suivre les standards de sécurité avec Google Tag Manager tout comme vous le feriez avec n’importe quel CMS. L’utilisation de modèles standardisés pour des balises courantes réduit le risque d’erreurs.

Gagnez réellement en flexibilité

GTM nécessite un minimum de connaissances en développement web uniquement pour les balises les plus complexes. Vous pourrez la plupart du temps ajouter des balises sans une seule ligne de code.

Cela fait de Google Tag Manager un outil formidable pour les marketeurs qui souhaitent être autonomes et libres dans le pilotage de leurs campagnes marketing afin d’ajouter les outils dont ils ont besoin.

Conclusion

Google Tag Manager offre une intégration étendue grâce à Google Analytics pour la partie e-commerce par exemple, vous permettant ainsi de configurer plus d’éléments, de l’installation du code par défaut à la couverture de scénarios de suivi avancés.

GTM doit devenir une partie intégrante de vos tâches si vous exécutez des campagnes marketing. Explorez les options avancées pour les personnaliser selon vos besoins, vous gagnerez du temps et réduirez les échanges avec votre IT.

NEWSLETTER

Vous aussi,
recevez du contenu de qualité.

elements-website-angulaire