Sélectionner une page

Jonathan

2 décembre 2019 6 minutes

La niveau de qualité apparaît sous la forme d’une note sur 10. Il prend autant en compte l’expérience globale de l’utilisateur, la qualité de l’annonce publicitaire par rapport aux mots-clés que la pertinence de la page de destination.

Vous l’aurez compris, le quality score est un indicateur important pour vos campagnes adwords. Nous allons ainsi vous présenter 6 techniques qui vous permettront d’augmenter votre quality score.

Commencez avec les bons mots-clés

Avant de vous lancer dans la recherche de vos mots-clés, vous devriez savoir comment ils se comportent dans le schéma prévu par Google. Les mots-clés sont l’un des aspects qui affectent le plus votre quality score.

Lorsqu’un utilisateur tape sa requête dans un moteur de recherche, les mots qu’il utilise vont déterminer si votre annonce doit apparaître ou non. Il ne s’agit pas seulement des mots en eux-mêmes, mais aussi des combinaisons utilisées lors de la recherche.

Lorsque vous choisissez les mots-clés à utiliser, Google Adwords vous indique quels mots-clés sont utilisés, à quel point ils sont importants pour les utilisateurs. Surveillez ces données puisqu’elle sera importante pour votre sélection.

Créez un contenu de haute qualité

Un contenu bien rédigé et qualitatif attirera forcément plus de trafic, comme partout vous nous direz, sauf dans la pub. Sans des annonces soignées, vous n’obtiendrez surement pas les résultats escomptés. Qu’entendons-nous par publicité qualitative ?

Une bonne publicité se concentrera sur un produit ou un service afin que vous puissiez réellement attirer l’audience que vous avez au préalable définie.

La pertinence et la qualité sont importantes pour améliorer votre quality score, vous devez donc cibler un produit ou un groupe de produits similaires avec votre publicité.

Les publicités plus générales ne seront pas aussi efficaces, rapporteront peu de trafic ou alors peu qualifié, et vous feront diminuer votre quality score.

En rédigeant des annonces AdWords dédiées pour chaque landing page, ordonnées et de meilleures qualités que vos concurrents, vous serez en mesure d’augmenter ce quality score.

Optimisez la landing page

La landing page est la première page que les gens verront en cliquant sur votre annonce. Elle doit donc être claire et compréhensible en moins de 3 secondes par vos visiteurs.

Il existe des outils qui vous permettront de tester vos pages d’atterrissage en calculant un score ainsi que des informations sur ce qui est à améliorer :

  • Google Page Speed Insights
  • Google Mobile-Friendly test
  • Pingdom Tools
  • Varvy Audit tool
  • SEMRush audit tool

Tous ces outils vous donneront des indications pour améliorer la qualité de vos landing pages, et in fine, votre quality score.

Vous devez également vous assurer que vos landing pages (ou page d’accueil) contiennent des mots-clés pertinents, ce qui ne manquera pas de susciter l’intérêt d’un plus grand nombre de visiteurs pour votre contenu par la même occasion.

Utilisez des mots-clés uniques pour chaque groupe d’annonces, en émettant l’idée d’avoir une page d’atterrissage différente pour chaque groupe d’annonces aussi. Vous augmenterez ainsi votre quality score, et vos futurs visiteurs vous seront reconnaissants d’apporter la bonne réponse.

Le temps de chargement de votre landing page est aussi un critère important à prendre en compte. En effet, les utilisateurs ayant cliqué sur votre annonce partiront avant même d’être arrivés sur votre page d’atterrissage, si elle est trop longue à charger en intégralité.

N’oubliez pas les mots-clés négatifs

Si ce terme spécifique au SEA ne vous parle pas, aucune inquiétude. Pour faire simple, les mots-clés négatifs vous empêcheront d’apparaître sur une requête s’ils sont renseignés dans votre compte Google.

Le but est d’utiliser des mots-clés négatifs pour vous assurer que les personnes qui ne font pas partie de votre audience ne trouvent pas vos annonces, et cela permet d’économiser des clics inutiles.

Cette démarche aura un impact positif sur votre taux de clic, puisque les visiteurs non intéressés par votre produit ou votre service ne verront pas votre annonce. Vous allez donc améliorer votre quality score grâce à ces mots-clés négatifs qui amélioreront considérablement la qualité du trafic et la convivialité de la page.

Créez des groupes d’annonces

Il est important que vos groupes d’annonces soient plus petits que les autres, toujours dans une logique de pertinence et de cohérence.

Bien qu’il soit généralement recommandé d’utiliser entre 15 et 20 mots-clés différents par groupe d’annonces, ce n’est pas toujours la meilleure manière de le faire.

Vous pouvez très bien en utiliser une dizaine, ce qui sera tout de même pertinent aux yeux de Google : vos groupes seront plus petits, le trafic généré sera plus qualifié et vous améliorerez votre quality score.

Écrivez plus que les autres sur vos annonces

Écrire plus que vos concurrents vont vous permettre d’augmenter la fréquence des mots-clés et ainsi pouvoir utiliser des mots-clés de longue traîne en plus.

Vous obtiendrez alors plus d’espace dans les résultats de recherche et les utilisateurs vous trouveront plus facilement.

En utilisant des mots-clés de longue traîne, vous serez en mesure d’augmenter la pertinence de votre annonce et cela aura un impact positif sur votre quality score.

Conclusion

Il faut bien comprendre que votre quality score augmentera si vous améliorez l’expérience de l’utilisateur, la vocation de Google.

Cela va passer par la qualité des mots-clés et du contenu, l’optimisation de votre page d’atterrissage ou encore l’utilisation de mots-clés négatifs.

Un bon quality score ne sera que bénéfique pour votre activité et pour votre entreprise puisqu’il permettra de générer plus de trafic et donc de convaincre plus de prospects.

NEWSLETTER

Vous aussi,
recevez du contenu de qualité.

elements-website-angulaire